• Talento au Japon, c'est un métier assez particulier. Cela consiste à être présent à la télé en monopolisant tous les secteurs : émissions télé, émissions musicales, feuilletons à deux balles, événements mondains.... le tout sans avoir particulièrement de talent. Le comble quand on s'appelle un Talento.
    Avec la crise, nombreux sont les Talento qui ne font qu'une saison ou deux avant de rejoindre l'ANPE des intermittents du spectacle.
    Leur allocation chômage étant fixée à zéro yen, ils n'ont souvent pas d'autres choix que de renchérir sur l'aspect visuel pour marquer davantage l'esprit du public. Cela se matérialise par l'emploi d'un maquillage incohérent, un nudité partielle, une chevelure unique, une voix curieuse, une gestuelle spécifique.... tout est bon pour de se distinguer et faire le buzz.
    Avec Kyuton, c'est assez marrant : ils créent une chorégraphie de niveau amateur sur des titres connus et incorporent des profils bien définis aussi singuliers et stupides les uns que les autres.
    Ils sont assez mauvais mais il est difficile de ne pas rire quand on connaît les chansons....


    4 commentaires
  • Vacuum est un copy-band humoristique de Perfume, le fameux trio de pop synthétique. A la base, on a des gamines au quotient intellectuel déjà inférieur à la moyenne japonaise, ce qui n'est déjà pas très prometteur. En plus elles ne sont pas chanteuses.

    Le copy band est du même acabit mais encore plus mauvais. Il singe la discopgraphie de Perfume en y insérant un humour à l'énième degré : on se met de la bouffe partout, on boit à la paille à même le sol, on gobe, on lèche...


    2 commentaires
  • Allez, c'est reparti avec un nouveau girlsband pour puceaux. Au menu : tenues légères courtes et soyeuses, belles peaux roses, longues chevelures et chorégraphie de gamines...

    Les mots composant le titre ont été soit sortis aléatoirement par ordinateur soit tirés au sort par des crétins : " Banana Mango High-school ", 3 mots qui n'ont rien à faire ensemble.

    J'ai été surpris par la composition de ce groupe. Au Japon, on s'attend généralement à voir de très jeunes filles. Après 16 ans, c'est déjà le déclin pour une femme du showbizz. Or, là, le girlsband est composé de filles qui ont déjà la vingtaine bien entamée, ce qui est assez surprenant. Chez les Morning Musume, ces filles seraient déjà à la ménopause de leur carrière, loin des projecteurs et des photobooks.
    Cela rend encore plus cocasse cette chorégraphie adaptée à des fillettes. On a 21 poufs qui sautillent, maquillées pour le racolage. La chanson est accessoire. La chorégraphie est concue pour faire rebondir les petits seins des demoiselles, donc difficile de se concentrer sur la chanson. Bonne technique pour cacher la misère du refrain....

    Jugement du Tribunal : déportation en afghanistan comme femmes de confort pour les guerriers de tous bords. S'il y en a trop, elles serviront de cibles sur le stand de tir. Avec leurs couleurs flashy on pourra pas les manquer.


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires