• Chansons pourries de Noël

    Pas de besoin de vous apprendre que Noël n'a aucun fondement au Japon. Pourtant, l'événement est fidèlement singé et représente un moment important dans la vie de nos amis de l'archipel... Ainsi, on retrouve les illuminations (et qu'on leur parle pas d'économie. ils convient de toujours faire mieux que les Américains), les sapins de Noël (en compétition avec les plus grands sapins d'Europe). Finalement, il ne manque que les crêches, mais on a déjà les ânes.

    Musicalement, on ressent tout de suite la différence à m'approche des fêtes : on a le droit à Mariah Carey et WHAM en boucle, ainsi que les sempiternels fonds musicaux sonores comme "Do they know it's christmas?", "Silent night", "Jingle bells" et bien d'autres airs insupportables après 1mn d'écoute....

    Les Japonais ont aussi leur propres chansons, mais nous allons plutôt nous attarder sur quelques oeuvres que Darwin aurait considéré inadaptées à l'évolution.

    Satoda Mai with Gôda kyôdai : môsugu kurisumasu

    Oh le bel étron sonore que voilà. Ils nous ont gâté : une ancienne pouliche de Tsunku pas très douée pour le chant ni pour les questions de culture générale, la soeur de Kôda Kumi, repêchée par une émission de quizz pour sa tête vide et un comique de Manzai qui se met à la danse....

    On cherche encore le gars qui a osé faire les chorégraphie de ce truc...

     

    Moritaka Chisato : Jin jin jinguru beru

    Là, on tient une belle daube fumante qui fait tâche dans une discographie...

    La niaiserie dépasse l'entendement. Cela mériterait une amende.

     

    Seikima 2 : Akumano merikurisumasu

    Je cite des paroles cultes : "holy kiss.. holy shit". Un copy band de Kiss qui pense maîtriser l'anglais et faire du hard rock, alors qu'il n'y a que de jeunes ménagères dans le public. Le son est aussi rebelle que 2bfree, Justin Bieber ou X-Japan.

    Tout est hilarant dans ce live.

    et enfin

    Shûchishin : Yowamushi santa

    Au moins, il n'y a pas de mensonge sur la marchandise. Les Shûchishin ne mentent pas : 3 gars pas cultivés du tout, dont un seul sait chanter,mais ils ne prétendent pas être talentueux.

    Quelle bande de tarlouzes...

     

    « les merdes de Komuro Tetsuya 2le ridicule ne tue pas »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lilith B.
    Mercredi 22 Décembre 2010 à 12:12

    Joyeux... Noël.

    2
    MiniMoni
    Samedi 3 Décembre 2011 à 22:27

    d'ailleurs, celle ci m'est revenue en tête il y a quelques jours : http://www.youtube.com/watch?v=bYqZDCORYV4
    ainsi que "merry pin X'mas" de Koha-pinku et Shige-pinku ~~

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :