• Chiaki Naomi

    Aujourd'hui, pour faire pleurer dans les chaumières, on fait appel aux pétasses-pop, des filles débridées, fausses blondes, au visage refait alors qu'elles sont encore mineures, et ça chante ou ça geint sur des clips où viennent figurer un rappeur qui fait, yo heinhein ! On travaille sur l'aspect et on délaisse la composition. ça donne en général des merdes comme ça :

    http://www.youtube.com/watch?v=J2FoIhITryg&feature=related

    Cela deviendra sûrement un mp3 pompé illégalement, écouté 3 fois en un an et jeté dans la corbeille pour gagner de la place.

    Autrefois, le public était bien plus exigeant et attendait une prestation sensationnelle. Les majors recherchaient la perle rare, capable de chanter sur des octaves peu accessibles.

    Allez hop ! Remontons 38 ans en arrière !

    En 1972, le Japon récompense Chiaki Naomi en lui accordant le grand prix des Records Awards. Elle interprète une ballade d'une très grande tristesse évoquant la mort d'un proche. Là, y a plus aucune pétasse pour faire un cover de ce titre.

    Ci-dessous, Tasogareno bigin. La berceuse idéale pour mes enfants....

    ...si j'avais eu des enfants.

    Sa discographie comprend un grand nombre de reprises. "Yagirino watashi" de Hosokawa Takashi est assez célèbre, mais j'ai plutôt retenu cette reprise de "koino dorei" d'Okumura Chiyo, mettant en valeur la fluidité et la douceur de la voix de Chiaki Naomi.

     

     

    Si après ça, vous préférez écouter Nishino Kana, je vous souhaite une mobilisation rapide pour le front de l'Est.

     

     

    « Inoue YôsuiDiggy-mo : Stay Beautiful »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Août 2010 à 03:04
    meganekun

    Sympathique reprise de 'Koi No Dorei' que je connaissais pas du tout. Chiyo Okumura reste tout de même bien loin devant en terme de corde vocale gouleyante qui humidifie les sous-vêtements. Mais très sympathique tout de même! 

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Zhang Profil de Zhang
    Mardi 24 Août 2010 à 16:27

    Il est certain que "koino dorei" par Okumura Chiyo, c'est quelque chose. Elle a une voix incroyable. Cependant, il y a une différence notable entre elle et Chiaki Naomi : On est pas du tout dans le même registre. Chiaki, c'est la chanteuse de cabaret par excellence. Okumura Chiyo, elle, en dépit d'une qualité de voix devenue rare à notre époque, est une idole.

    En plus, Chiaki a pas du tout le physique requis pour l'idol-pop : un peu ronde, un physique plutôt ottoman...

    Bravo à toi si tu connais l'oeuvre d'Okumura. C'est rare de trouver des gens qui sortent des sentiers battus et connaissent autre chose que Kôda Kumi et Hamasaki Ayumi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :