• Disco Japon 5

    Iwasaki Hiromi - Mangekyô (1979)

     Si Hiromi doit ses premiers succès à des tubes de variété mâtinée de disco, on peut néanmoins admettre qu'elle faisait elle aussi partie de cette horde d'idoles à peine pubères débarquée en force dans la première partie des années 70 pour interpréter ce qui se fait de plus dégoulinant en terme de candeur et de kawaïtude.

    Un court moment, elle passa devant Yamaguchi Momoe, en terme de popularité, ce qui n'est pas rien. Mais très rapidement, le phénomène Iwasaki s'est estompé avec la nouvelle concurrence (pink lady en l'occurence) Difficile de lutter quand les concurrentes ont des shorts moulants.

    C'est pourtant à cette époque que Hiromi s'est vue renforcée d'une ample voix, suave, profonde, vibrante, allant loin dans les graves. Son répertoire aussi s'est enrichi par des titres de qualité. Le public, lui, est retourné à ses idoles prépubères...

    Mangekyô est l'un des derniers tubes de la grande époque " commerciale " de Hiromi, mais loin d'être l'apogée de ses capacités vocales.

    Minami Yoshitaka - Monroe Walk (1979)

    On a ici un single arrangé par Sakamoto Ryûichi. Ce même titre sera repris par Gô Hiromi sous le titre " Sexy You ".

     

    Kuwana Masahiro - Sexual Violet Number 1 (1979)

    Encore un titre qui a marqué l'année 79. On a pu l'entendre à nouveau à l'occasion du récent décès de Kuwana. Paix à son âme. Un des nombreux titres à succès composé par Tsutsumi Kyôhei.

     

    Chikada Haruo : Electric Love Story (1979)

    J'avoue ne pas bien connaître l'artiste et encore moins le titre. Sa voix est selon moi insupportable. On dit que c'est lui qui a inspiré le célèbre trio en créant un album s'appelle YMO. C'est bien le seul talent que je vais lui reconnaître...  Après, que les Japonais voient du disco dans cet exercice nasal n'engagent qu'eux...

     

    Pink Lady - Kiss in the Dark (1979)

    Là, on s'éloigne un peu de la jpop. Fortes de leur succès au Japon, les Pink Lady ont pu tenter l'aventure aux Etats-Unis. Ce n'est pas donné à tous, et peu de Japonais ont réussi à convaincre le public américain.

    La folie Disco ayant pris fin quelques mois plus tard pour ne plus devenir qu'une niche, les  Pink Lady n'ont pas pu pérenniser leur succès aux States.

    « et le prix "fashion 2013" est attribué à ...Ovni »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :