• Idoling, c'est l'élevage de fille-enfants pour public p*dophile nippon.
    Le public a plus de 25 ans et ne peut pas appréhender une relation avec un femme mûre et réfléchie (profil néanmoins pas très courant au Japon).
    Donc, l'homme japonais, pas très courageux face à une femme, va plutôt se tourner vers des filles bien plus jeunes que lui. Il en résulte une course vers la jeunesse qui est bien reflétée à la télévision japonaise : présentateurs toujours accompagnés de présentatrices chaque année plus jeunes.  16 ans, c'est l'âge idéal d'une femme au Japon. Après, elles perdent "en valeur".

    Ensuite, on arrive naturellement à des clips de ce genre qui laissent entrevoir l'aspect abject de la sexualité des Japonais.

    2 commentaires
  • Encore un clip qui rappelle que le Japon est toujours à la traine derrière les pays de l'OCDE en matière de lutte contre la p*dophilie : Festival de chair fraîche à l'écran, voix de gamines, air lassant... On sent que Tsunku a remixé une face B des Morning Musume pour concocter cet air de déjà entendu qui fera fonction de nouveau single pour Cute.

    Le Tribunal déclare un non lieu.
    Les Cute sont probablement déjà punies chaque nuit par leur producteur Tsunku qui passe dans les dortoirs. Il applique aussi une double peine en expulsant les membres qui prennent de l'âge et désintéressent les p*dophiles.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique