• Hata Motohiro : Ai

    3 semaines. C'est la durée qu'il aura fallu depuis l'entrée en 2010 pour qu'enfin une chanson apaise mes oreilles. Encore une fois, c'est Hata Motohiro qui me rend ce service.
    En occident, il ne serait qu'un chanteur folk comme un autre, mais dans un océan de chanteurs aphones, danseuses aux jupes trop courtes, boysbands décérébrés, il fait tache avec sa voix douce, pas trop nasale et accessible aux fans de karaoké.
    Pas de samples redondants, pas de rythmes effrénés. Juste un complainte bien équilibrée.
    En quelques années, il a progressivement remplacé Moriyama Naotarô (celui qui avait percé grace à sa mère chanteuse folk, et qui se distinguait par une voix autrement plus haute et nasale. Celui-ci nous en avait fait voir de toutes les couleurs avec des versions acoustiques, symphoniques... Il a fini par lasser)

    « Yaguchi Mari & Straw hat : Kaze wo sagashiteStraightener : man-like creatures »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Little-Fangs
    Mardi 23 Mars 2010 à 21:16
    C'est agréable et ça change pour de la musique japonaise, mais ça me fait trop penser à certains chanteurs américais/anglais. Dommage, en un sens, mais à surveiller ! Merci =)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :