• Surprise, les 4Minute sont passées à l'émission Music Japan, et elles ont interprété "I my me mine" en version plus ou moins japonaise. Cela m'a rappelé pourquoi je n'aime généralement  pas la musique coréenne : trop tournée vers le rnb et le rap us. Au niveau vestimentaire, ça se ressent aussi : sur scène, casquettes à l'envers, salopettes trop larges... c'est vraiment saoulant, et c'est pourquoi on retrouve souvent parmi les fans de jpop des gens qui en ont raz le béret de cette ghettoïsation de la variété.

    Ici, je vous mets le clip coréen officiel.

    J'ai vraiment eu l'impression de voir un condensé de tout ce qu'a fait la Corée en matière de girlsband : une ambiance Finkl-Babyvox, un brin de S.E.S pour la fille qui beugle plus fort que les autres, puis on a rajouté de la chorégraphie "Lady Gaga" et des samples électro pour faire "in". C'est d'un original....

    Les Japonais, qui ont déjà une scène productive, n'ont rien à gagner avec ça. Le seul avantage, c'est que ces filles ont des jambes autrement plus longues et profilées que celles de leurs concurrentes nippones. Là, sur ce point, elles doivent faire des jalouses sur l'archipel.

    ps : vous constaterez que le titre permet aux élèves asiatiques de réviser leur anglais basique. A quand une version française par des fans ?? "Je mon moi mien".

     

    Erratum ; les salopettes trop larges, cela concernait plutôt le girlsband Kara et non 4minute.


    1 commentaire
  • Cela date un peu. J'ai découvert ce titre en été 2006 en Italie.

    Tout le monde en France se rappelle de cette chanteuse depuis "i maschi".
    Curieux de voir la japonisation à l'oeuvre dans un clip italien.
    D'un certain côté, on pourrait penser que c'est le début d'une normalisation de l'infantilisation, et on aurait envie de taper dessus, mais de l'autre, avoir un clip de cette sorte, c'est toujours mieux que de voir un clip avec des gros rappeurs pas beaux qui gesticulent comme des singes en criant leur haine sur la société sans rien proposer de mieux....

    2 commentaires
  • Non, vous ne rêvez pas. C'est Joe le taxi en version electro japonaise.


    Immi, c'est le concept de la ruée des majors sur l'electro. Aucune originalité...

    Le Tribunal condamne immi à nettoyer les boulettes de mazout dans le golfe du Mexique.

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique