• Kanjani Eight, la honte du Kansaï.

    L'année 2010 a commencé fort pour nos oreilles avec 3 titres de ce boysband de décérébrés dans le top3 des meilleures ventes CD. Autant dire que le public a dégusté à la télé, avec les nombruses apparitions du groupe.
    N'ayant pu trouver la vidéo des 3 déchets audio, je poste une chanson bien représentative du groupe : Ôsaka, sukiyanen, titre censé rappeler le thème de l'équipe, qui est un mélange de membres de différents boysbands, mais ayant le point comme d'être de la région du Kansai.
    Alors qu'ils sont tous montés à Tokyo pour faire fortune, ils interprêtent un "j'aime Ôsaka" avec l'accent du Kansai. Au programme : mièvrerie, têtes de c*n, torses sans poils et chorégraphie de tarlo*zes.
    Etant tous danseurs à la base, les prestations sur scène sont plutôt fatigantes par leurs gesticulations...

    Le Tribunal les condamne à être pendu par les roubignolles.

     

    NEKO JUMP, le Japon repompé par les Thailandais. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Little-Fangs
    Mardi 23 Mars 2010 à 21:25
    C'est horriblement perturbant de voir des acteurs de drama qui jouent des rôles sérieux dans des... groupes pareils. Pourquoi font-ils çaaa ? T_T
    2
    Samedi 10 Avril 2010 à 01:29
    Pendaison par les roubignolles? ... Ca va être dur...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :