• Pas toujours évident pour un groupe comme Yuzu de continuer à faire tourner la boutique 20 ans après. A base, c'était le son folk amateur qu'on pouvait entendre sur les grands carrefours de villes comme Osaka ou Tokyo. Il y a avait de la guitare, de l'harmonica et un putain de travail sur l'harmonisation des 2 voix... On se souvient de Natsuiro, Sentimental, Sayonara Bus...

    En 2018, ils en sont réduits à faire dans le clip de l'été, façon idoles, avec un max de bikinis comme décor....

    Je les plains. Ils me font penser à Kobukuro, condamnés à sortir la même soupe pour rester conformes à leurs plus grands succès.

     


    votre commentaire
  • Un petit peu de son italien pour changer.

     

    De bien belles images... J'ai eu la chance de prendre les Shinkansen zéro avant leur retrait du réseau ferroviaire...


    votre commentaire
  • Alors que les boysbands se la pètent et se prennent vraiment au sérieux avec leurs tubes pour gamines, on a des groupes comme Hi-Standard, qui ont crapahuté partout, expérimenté différents styles musicaux et qui arrivent encore à rester dans la déconnade, même après 20 ans de carrières.

    Je leur attribue :

    Le "Prix du Crevard" pour un clip très simpliste composé de séquences basse qualité pompées sur youtube, montrant le Japon vu par les touristes.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires